Que répondre à « Avez-vous des questions ? »

Par l'équipe éditoriale d'Indeed

3 décembre 2021

Conclusion classique de la plupart des entretiens d'embauche, l'interrogation « Avez-vous des questions ? » n'est pas aussi anodine qu'elle en a l'air. Vous avez certainement déjà répondu à plusieurs demandes courantes lors d'un entretien au cours de l'échange qui a précédé et vous estimez avoir reçu et donné suffisamment d'informations. Ce n'est cependant pas encore le moment de vous relâcher : cette dernière étape peut vous permettre de laisser une bonne impression au recruteur et lui montrer votre investissement et votre sérieux.

Dans cet article, nous vous expliquons l'importance de poser des questions à la fin d'un entretien d'embauche et nous vous donnons des conseils pour vous aider à formuler des demandes intelligentes et pertinentes.

Quel est le but des recruteurs ?

Comme souvent, lorsqu'un recruteur vous demande si vous avez encore des questions, il poursuit deux objectifs. Dans un premier temps, il souhaite mesurer votre motivation pour le poste. En posant les bonnes questions, vous signalerez que vous avez réfléchi sérieusement à ce que cela signifierait d'être employé(e) à ce poste, que vous avez bien fait vos recherches sur l'entreprise et que vous avez compris ses attentes.

Cependant, un futur employeur cherche également à se faire une idée de votre esprit d'initiative, une qualité très prisée dans le milieu professionnel : vous contentez-vous de faire ce qu'on vous demande ou êtes-vous capable de faire preuve d'imagination et de créativité pour aller au-delà des objectifs qui vous ont été assignés ?

Prendre le temps de préparer votre sortie peut ainsi vous faire gagner de précieux points. En formulant des questions pertinentes, vous pouvez démontrer que vous correspondez parfaitement au poste et vous laisserez une excellente impression finale.

Comment préparer vos questions ?

Avant d'aborder les thèmes à privilégier pour vos questions, voici quelques conseils à appliquer pour que votre préparation se déroule dans les meilleures conditions et qu'elle porte ses fruits en entretien :

Faites des recherches sur l'entreprise

Avant toute préparation, vous devriez commencer par faire des recherches sur l'entreprise. C'est en effet le meilleur moyen d'en apprendre plus sur son histoire, son domaine d'activités et ses valeurs. Vous pouvez tout d'abord parcourir son site internet. Pensez également à contrôler si elle a fait l'objet d'articles récents dans la presse. Tous ces renseignements vous seront utiles. Ainsi, vous éviterez de poser des questions informatives et générales sur l'entreprise, mais vous pourrez soulever des points qui démontrent votre compréhension des problématiques de l'entreprise ou du secteur.

Préparez suffisamment de questions

Il est probable que le recruteur répondra déjà à certaines demandes que vous aviez noté au cours de l'entretien. Préparez donc suffisamment de questions pour ne pas être pris(e) au dépourvu. Vous pouvez également opter pour une ou deux questions un peu plus originales si vous êtes à l'aise avec cette approche. Vous trouverez quelques exemples en fin d'article. Mais n'oubliez pas : il vaut mieux bien préparer 5 ou 6 points que consigner une liste interminable d'interrogations qui ne seraient pas appropriées.
Couchez vos idées sur papier et n'hésitez pas à emmener cette liste à votre entretien. Ainsi, vous pourrez la parcourir pour choisir deux ou trois aspects qui n'ont pas été abordés auparavant ou sur lesquels vous souhaitez des éclaircissements.

Répétez vos questions

Comme pour toutes les étapes importantes d'un entretien, prenez le temps, au cours des jours précédents, de répéter à haute voix les messages que vous voulez faire passer. Cet exercice vous aidera à dégager une impression de confiance en vous et de naturel au cours de l'entretien. Vous pouvez également répéter devant un miroir ou avec un proche.

Quels sont les sujets à ne pas aborder ?

Comme expliqué ci-dessus, vous avez tout intérêt à poser des questions en fin d'entretien. Toutefois, certains points ne devraient pas être mentionnés à ce moment-là de votre processus de recrutement au risque de faire mauvaise impression.

  • Tout ce qui concerne la rémunération, les vacances et les avantages sociaux devrait être traité plus tard dans le processus de recrutement, sauf si votre interlocuteur introduit lui-même le sujet.

  • Vous devriez éviter les questions génériques sur l'entreprise qui pourraient faire penser que vous n'avez fait aucune recherche. Soyez suffisamment préparé(e) pour pouvoir formuler des demandes qui montrent que vous avez une bonne idée de la société dans laquelle vous avez postulé et de ses attentes.

  • Vous pouvez vous enquérir de la suite du processus si le recruteur n'a pas encore abordé ce point, mais seulement après avoir posé d'autres questions.

Exemples de bonnes questions

Vos demandes peuvent porter sur trois axes distincts, que nous vous présentons ci-dessous. Ne voyez pas cette étape comme une question piège, c'est le moment idéal pour vous d'en apprendre davantage sur l'entreprise et le poste.

1. Questions sur l'entreprise

Dans ce cas de figure, votre objectif est de vous faire une meilleure idée de l'entreprise que vous êtes susceptible d'intégrer. Vous pouvez également rebondir sur des points abordés par le recruteur plus tôt dans l'entretien pour demander des précisions. Vous montrerez ainsi votre intérêt sincère à vouloir rejoindre cette entreprise. Voici quelques pistes sur lesquelles vous pouvez partir pour élaborer vos questions :

  • Comment décririez-vous les valeurs de l'entreprise ?

  • Quel type de développement l'entreprise prévoit-elle pour les cinq prochaines années ?

  • De nouveaux besoins spécifiques ont-ils émergé récemment (dans le cas d'une création de poste tout particulièrement) ?

2. Questions sur le poste

Vous pouvez également orienter vos questions sur l'organisation du poste et montrer à votre interlocuteur votre envie de vous projeter dans vos futures fonctions. Le recruteur vous a probablement déjà fourni des informations sur les tâches liées au poste, mais c'est le moment idéal pour obtenir plus de détails sur les responsabilités, les attentes et les objectifs. C'est le thème qui vous permettra d'élaborer le plus de demandes, dont les suivantes :

  • Quels seront mes principaux objectifs ? Et comment sont-ils mesurés ?

  • Avec quels départements devrais-je collaborer ?

  • Selon vous, quelles sont les principales difficultés du poste ?

  • À quoi ressemblera une journée type si vous m'engagez ?

  • S'agit-il d'une création de poste ou d'un remplacement ?

  • À qui est rattaché le poste ?

  • Comment ce rôle a-t-il évolué pour répondre aux besoins de l'organisation ?

3. Questions sur vos perspectives

Vous pouvez finalement vous intéresser à votre avenir dans l'entreprise. Si vous avez des attentes en matière d'évolution de carrière par rapport à votre poste actuel, c'est le moment de vous assurer que vos futures fonctions correspondent à une nouvelle étape de votre parcours professionnel.
Si vous exprimez votre désir d'évolution et de perspectives, pensez à illustrer ce que vous savez faire par la même occasion. Ainsi, vous pouvez souligner qu'aujourd'hui vous êtes responsable de telle ou telle tâche avant de vous enquérir des possibilités pour que vous puissiez vous lancer dans une nouvelle mission. Vous pouvez demander :

  • Quel est le calendrier de mes prises de fonction ?

  • Ce poste permet-il à terme d'évoluer vers de nouvelles responsabilités (que vous devrez définir selon vos attentes) ?

  • Aurais-je à terme la possibilité de gérer mes propres projets ou d'avoir mes propres clients ?

Osez l'originalité

Pour vous démarquer et si cette approche correspond à votre caractère, vous pouvez aussi poser une question à laquelle le recruteur ne s'attend pas. Si elle est bien formulée, une question qui sort des sentiers battus peut être tout à fait pertinente. Pour ce faire, vous pouvez soit essayer d'en apprendre plus sur votre recruteur, ce qui peut vous aider à mieux appréhender la culture de l'entreprise, soit vous enquérir de la façon dont l'entreprise perçoit votre candidature. Voici quelques idées de questions :

  • Pour quelles raisons aimez-vous travailler ici ?

  • Depuis combien de temps êtes-vous dans cette entreprise ?

  • Quel est l'aspect qui vous a intéressé dans mon CV ?

  • Avez-vous des réserves quant à mon adéquation avec le poste ou l'entreprise ?

Vous disposez maintenant de toutes les ressources nécessaires pour clore votre entretien d'embauche avec quelques questions bien choisies et faire ainsi une excellente impression finale.