Comment Rédiger Un Curriculum Vitae Sur Deux Pages Ou Plus?

Par l'équipe éditoriale d'Indeed

2 septembre 2020

Vous devez savoir que la Suisse a une particularité. Cette spécificité concerne la longueur du curriculum vitae à inclure dans les dossiers de candidature. Un candidat peut rédiger un curriculum vitae de deux pages ou plus. La longueur du CV dépend surtout de l'expérience du candidat. Il n'est pas rare que le CV de professionnels plus expérimentés puisse être rédigé sur trois voire quatre pages.

Découvrez les raisons pour lesquelles il est possible d'écrire un CV sur 2 pages ou plus et les renseignements que vous devez indiquer dans les différentes rubriques.

La photo sur votre CV

Lorsque vous postulez pour un emploi, il est fortement recommandé de mettre une photo sur votre CV. Vous devez vous assurer de la qualité de votre photo. Ne choisissez pas une photo quelconque, prise au cours de réjouissances avec vos amis. Si vous optez pour l'un de vos selfies et que vous l'incluez dans votre CV, vous risquez fortement de faire mauvaise impression.

N'hésitez donc pas à faire appel aux services d'un professionnel de la photographie, qui saura vous mettre en valeur et attirer l'attention des recruteurs. Il vous indiquera comment vous habiller, selon le poste pour lequel vous postulez, vous expliquera comment vous positionner pour faire ressortir votre professionnalisme et quel arrière-plan utiliser. Vous pouvez être amené(e) à faire plusieurs photos, en fonction des différents postes pour lesquels vous postulez.

Sachez qu'en Suisse, il n'est certes pas obligatoire d'inclure une photo sur son CV. Cependant, la pratique est si répandue, qu'il est fortement conseillé de l'ajouter, pour ne pas vous pénaliser par rapport aux autres candidats.

Les informations personnelles

La Suisse compte un grand nombre d'actifs étrangers. Il est donc important d'indiquer votre nationalité sur votre CV, pour des questions de permis de travail. Cependant, rien ne vous oblige à mentionner votre statut matrimonial, ni votre âge.

Inscrivez également dans cette catégorie, votre nom complet et votre lieu de résidence. Indiquez votre adresse électronique, votre numéro de téléphone et votre site web, si vous en avez un. Vous devez mentionner votre permis de conduire et sa classe, surtout s'il est nécessaire pour décrocher le poste, et votre permis de travail, si vous êtes étranger/ère.

L'objectif professionnel

Dans chaque CV que vous rédigez, vous pouvez indiquer votre objectif professionnel. Il doit être reformulé à chaque fois que vous posez votre candidature. Concrètement, vous expliquez ce à quoi vous aspirez en travaillant dans l'entreprise pour laquelle vous posez votre candidature. Lors de la formulation de votre objectif professionnel, veillez à reprendre les compétences indiquées dans l'annonce de l'offre d'emploi.

Si par exemple, vous posez votre candidature à un poste de comptable dans une nouvelle start-up, vous pourriez formuler votre objectif professionnel comme suit: «Je souhaite faire bénéficier une jeune entreprise dynamique de ma longue expérience et participer à la mise en place et au développement de son département de comptabilité.»

Les compétences

La rubrique dédiée aux compétences sur votre CV, compte parmi celles qui seront particulièrement étudiées par les recruteurs. Il s'agit ici de lister toutes vos compétences qui concordent avec les activités de l'entreprise qui recrute.

Faites part de vos compétences techniques, ainsi que de vos compétences interpersonnelles. Sachez que pour les recruteurs, le savoir-faire et le savoir être ont une valeur égale. À compétences techniques presque similaires, le candidat capable d'intégrer au mieux la culture de l'entreprise sera retenu.

Aussi, si vous êtes étranger/ère, sachez que la langue professionnelle en Suisse diffère sur quelques aspects de la langue employée dans d'autres pays francophone. Veuillez bien inclure dans votre CV, les termes spécifiques utilisés en Suisse. Cela montrera d'une part, que vous avez de bonnes connaissances dans votre secteur d'activité sur le marché suisse et évitera bien des malentendus.

L'expérience professionnelle

Lorsque vous présenter votre expérience professionnelle dans un CV, commencez toujours par la plus récente. Les plus anciennes sont présentées en dernières positions. Concrètement, pour chaque expérience professionnelle que vous annoncez sur votre document, vous devez fournir quelques informations.

Il s'agit ici d'indiquer le poste ou les postes que vous avez occupés au sein de l'entreprise, le nom de la société dans laquelle vous avez travaillé, le lieu de travail, le secteur d'activité de l'entreprise et la durée de cette expérience, en nombre de mois pour que ce soit plus significatif. Mentionnez brièvement les missions que vous avez réalisées en donnant le plus de détails pertinents possibles, comme par exemple, des résultats chiffrés.

Dans le milieu professionnel, la Suisse est considérée comme le pays de la performance et de l'efficacité. Une longue période d'inactivité peut fortement déprécier votre candidature. Une manière de contourner ce problème est d'expliquer dans le CV, ce que vous avez fait durant la période d'inactivité et les enseignements que vous avez tiré de cette période. Vous pouvez avoir voyagé, fondé une famille ou alors effectué des missions humanitaires. Ce sont là des exemples d'activités qui renforcent grandement vos compétences interpersonnelles. N'hésitez pas à les mentionner dans votre CV.

Le parcours académique

Cette partie est à renseigner avec le plus de précisions possibles. Même si votre parcours académique est indiqué après vos compétences,il peut faire la différence entre deux candidatures. Les recruteurs aiment les candidats au parcours académiques brillants et qui ont intégré des écoles prestigieuses.

Si c'est votre cas, n'hésitez pas à indiquer toutes les formations que vous avez effectuées avec succès et les enseignements qui ont un lien direct avec les compétences recherchées par l'entreprise dans laquelle vous postulez.

Rédigez également l'intitulé exact de vos diplômes et le titre auquel ils vous donnent droit. Ainsi, écrivez par exemple: Docteur en pharmacie, Ingénieur en génie civil etc. Les recruteurs préconisent de créer deux sous rubriques. La première sous rubrique détaille votre formation académique classique, tandis que la seconde sous-partie est consacrée à votre formation professionnelle uniquement.

Vos connaissances en langues

Comme vous le savez, la Suisse est un pays plurilingue et multiculturel. La diversité y est reconnue et valorisée sur le marché de l'emploi. Cette partie consacrée aux langues est donc presque obligatoire. Le pays compte quatre langues officielles: l'allemand; le français; le romanche et l'italien. Par conséquent, les candidats qui parlent couramment plusieurs des quatre langues officielles du pays voient leur dossier privilégié.

Lorsque vous mentionnez que vous maîtrisez une langue, indiquez dans quel contexte vous l'avez apprise. Si vous avez des attestations qui renseignent sur votre niveau réel dans les langues que vous annoncez dans votre CV, mentionnez-les. N'oubliez pas également d'y inclure votre niveau, s'il résulte d'une évaluation standard mondialement reconnue.

Vos connaissances en informatiques

L'outil numérique prend une place de plus en plus importante dans l'accomplissement des tâches professionnelles au sein de l'entreprise. Ces logiciels, qui servent à automatiser les tâches répétitives ou à les faciliter, sont très importants pour le travailleur qui sait s'en servir.

De nos jours, vos compétences en informatiques ne doivent plus se limiter à pouvoir utiliser un logiciel de traitement de texte comme Word ou à effectuer quelques travaux sur un tableur comme Excel. Vous devez être en mesure d'exploiter toutes les ressources qu'offre la technologie numérique pour gagner du temps et augmenter votre productivité.

Un jeune professionnel devrait donc être à l'aise sur les réseaux sociaux et les utiliser à bon escient pour accomplir son travail. De même, quand cela est nécessaire, il doit être capable de travailler en ligne, sur des plateformes de travail collaboratif et d'avancer dans l'implémentation de ses projets malgré la distance.

En tant que professionnel voulant évoluer sur le marché du travail, vous devez posséder de bonnes connaissances sur toutes les ressources numériques que vous pouvez utiliser dans votre secteur d'activités.

Vos références

Cette rubrique n'est pas obligatoire, mais elle est fortement conseillée. Vous devez mentionner sur votre CV environ trois personnes, que le recruteur pourra éventuellement contacter pour enquêter sur vous. Vous n'êtes pas tenu(e) de choisir vos références parmi les personnes avec qui vous avez travaillées dans le passé. Toute personnalité, dont la compétence est reconnue dans votre secteur d'activités, peut être votre référence.

Il est judicieux de toujours prévenir les personnes dont vous mentionnez les noms et les adresses dans vos CV. Ainsi, si elles sont effectivement contactées pour fournir quelques informations complémentaires sur vous, elles ne seront pas prises au dépourvu.

Vos hobbies et centre d'intérêts

Contrairement à ce que beaucoup de candidats pensent, cette partie de votre CV n'est pas vraiment facultative. Au contraire, vous devez toujours la faire apparaître. Elle a une grande importance, car vos centres d'intérêts et vos hobbies en disent long sur votre personnalité.

Aussi, assurez-vous de remplir cette partie avec soin. Elle doit s'accorder avec le profil du collaborateur recherché par l'entreprise et avec vos compétences interpersonnelles que vous avez renseignées dans la rubrique consacrée aux compétences.